LA MÉTHODE

La méthode

Il ne s’agit en aucun cas de faire faire du graphisme ou des lignes d’écriture. Chaque rééducation est individualisée, elle s’applique à corriger les problèmes en étudiant leurs causes. La consultation des cahiers scolaires de l’enfant ainsi qu’une observation de l’écriture en cours de production permettra la mise en place d’une stratégie de remédiation adaptée. A chaque séance un ajustement est réalisé en fonction des progrès obtenus.Le parent assiste à la séance, cela permet au rééducateur d’expliquer pourquoi un exercice est donné à son enfant, les critères sur lesquels il devra porter son attention pour que les exercices soient réalisés convenablement.

L’enfant (ou l’adulte) est convié à faire chaque jour (avant les devoirs)  des exercices définis pendant la séance.

La régularité des exercices et le respect des consignes sont primordiaux pour obtenir des progrès rapides.

Ceux-ci n’excèdent pas ¼h. C’est ce qui permet également un nombre réduit de séances (dans la majorité des cas -sauf pathologie ou accident- , la rééducation nécessite moins de 10 séances).

Réconciliés avec leur écriture, les enfants font des progrès, leur comportement scolaire et leur estime de soi s’améliorent.

Cette méthode se base sur les apports théoriques de  Juan Ajuriaguerra, neuropsychiatre spécialiste de la psychiatrie de l’enfant. Elle se base également sur  les travaux  de Danièle Dumont-Dasssaud, docteur en sciences du langage.Elle a conçu une modélisation de l’apprentissage de l’écriture  explicitée dans « Le geste d’écriture »  publié aux éditions Hatier . Les tests de Marguerites Auzias concernant la latéralité sont également utilisés pour déterminer la latéralité graphique.

Enfin l’expérience, les apports et les échanges entre praticiens membres du réseau des rééducateurs  indépendants (Association 5E) nous ont permis de mettre  au point notre propre méthode.

Tarif

Chaque séance coûte 60 € et dure 1 heure.

Le règlement s’effectue par chèque ou en espèces à la fin de chaque cours.

La sécurité sociale ne prend pas en charge les séances de graphopédagogie. Certaines mutuelles proposent un remboursement total ou partiel.

Dans le cas d’ouverture de droit à la MDPH, la rééducation en graphopédagogie peut être incluse dans l’enveloppe attribuée.

Devis et factures sont établis sur demande.

Bilan

Le bilan est réalisé lors de la première séance et ne donne pas lieu  à un supplément. Il n’est pas rédigé par écrit, mais en cas de besoin, je prends contact avec les autres professionnels impliqués dans le suivi de l’enfant si la famille le souhaite.

ATTENTION : TOUT COURS NON DÉCOMMANDÉ 48 HEURES À L’AVANCE RESTE DÛ.