Avant/Après

Solal a fait deux années en une (CP/CE1). Forcément l’apprentissage de l’écriture s’est fait en accéléré. Aujourd’hui au CE2 il a amélioré sa tenue de crayon,la qualité de son écriture et sa vitesse. Les progrès sont au rdv mais à consolider : bien surveiller la mobilité du pouce et se dicter les phrases dans sa tête lors de la copie.
Bravo Solal !

 

 

 

DES PROGRÈS FANTASTIQUES ! Luca est arrivé au cabinet en mai  2017, à la fin de  son CE2. . Diagnostiqué dyspraxie dès le CP, il a bénéficié d’une AVS à partir du CE1.

Depuis  la maternelle, Luca écrivait uniquement  en lettres « bâtons ». Vous  imaginez  à quel point  ça été compliqué pour lui de suivre le rythme de la classe. Impossible en effet  d’accéder à la fluidité

Dès la deuxième séance  de rééducation Luca a adopté une bonne tenue de crayon. Grâce  à l’aide de sa maman, Luca a fait ses exercices d’entrainement très régulièrement et les progrès ont été constants et même spectaculaires !

Voici son écriture après 10 séances :

Même si la vitesse est  insuffisante pour suivre totalement le rythme de la classe, Luca a fait aussi d’énormes progrès du point de vue de la vitesse d’écriture : il est passé de 22 lettres/minute à 34 lettres/minute. Et je suis certaine  qu’il peut encore faire des progrès parce qu’il va gagner en assurance.

Je passe le relais à l’ergothérapeute qui va lui enseigner la manière efficace de frapper au clavier afin qu’il puisse utiliser l’outil informatique selon les besoins.

Il a bien entendu eu son diplôme. The winner is LUCA !!!

 

Il n’aura fallu que 4 séances  à Elian pour restaurer une tenue de stylo plus confortable. Du coup les douleurs ont disparu et l’écriture est devenue plus  lisible, plus régulière.Bravo !

 

 

 

Nous avons commencé la rééducation de l’écriture de Valentin en juillet 2017 avant  l’entrée  en CE1. Valentin est suivi médicalement pour des troubles de l’attention avec hyperactivité, il est secondé en classe par une AVS.

Après  10 séances, Valentin a fait de très beaux progrès, l’écriture est  plus régulière, la ligne est mieux posée. Voici son diplôme bien mérité ! Bravo Valentin

Un grand  grand  bravo à Jules !  Il a parcouru  un chemin remarquable ! En très grande difficulté avec  l’écriture en CE1, il a surmonté une à une toutes les difficultés avec  une persévérance incroyable. Il a suivi mes conseils à la lettre, fait ses exercices  quotidiennement avec constance pendant 9 mois. Félicitation aussi à la maman qui a beaucoup soutenu et encouragé Jules. Il est bien entendu reparti avec son crayon d’or et son diplôme. Un petit élève que  je regretterai tant les séances se passaient dans la bonne humeur .He’s the best !

 

Gautier a commencé une rééducation de son écriture en juin 2017 alors qu’il avait fait  en  un an un CP/CE1 et s’apprêtait  à entrer en CE2. Au premier rdv, Gautier faisait de nombreux mouvements de lâchers prises pour décontracter les doigts, accompagnés de syncinésies faciales. En un mot, l’acte d’écrire lui coutait beaucoup d’énergie. Pour suivre le rythme du CE2 qui exige  davantage de rapidité, Gautier devait prendre de  l’aisance. Après 8 séances  de rééducation la mauvaise préhension du crayon a été corrigée et permis un mouvement des doigts et des appuis corrects. La tenue de ligne s’en est trouvée améliorée, la taille des lettres s’est normalisée, les liens  interrompus entre les lettres ont disparues permettant  plus de fluidité. Un travail sur  les stratégies de copie et la fluidité du geste  ont permis de gagner  en vitesse.(mais un décalage encore perceptible nécessite  des aménagements  dus  à son jeune âge). Gautier a relevé  tous  les défis ! Il peut être fier de lui et ses parents  aussi !

Bravo Gautier !

 

 

Esteban a commencé  parallèlement la frappe au clavier  et la rééducation de son écriture. Il suit les cours par correspondance (EADB) depuis  le CE1. La rééducation a duré un an, à raison d’une séance par mois. C’est une rééducation plutôt  longue et il a fallu beaucoup de persévérance  à Esteban pour aller  jusqu’au bout, il y a eu des  moments de découragement mais aujourd’hui il peut être fier de  lui !

Laly se plaignait de douleur au poignet lorsqu’elle devait écrire.Elle changeait de  tenue de crayon assez souvent pour soulager la douleur.Elle était aussi très lente.Après  8 séances d’un travail pas  toujours très régulier, Laly a obtenu  une belle écriture.

Néanmoins  elle doit encore faire attention  à bien positionner  son poignet dans l’alignement  de l’avant bras  pour  que  la douleur au poignet ne réapparaisse pas.

Autre point à surveiller : éviter  d’écrire  sans  regarder  la feuille…. la ligne reste très difficilement horizontale dans ces conditions.

Laly est  tout de même partie avec  son crayon d’or ! et  un diplôme. Vous pouvez admirer ci-contre les progrès réalisés…

FÉLICITATIONS LALY

 

Avec Lyse  nous  sommes partis d’assez  loin : l’écriture était  lente, douloureuse et  la tenue de crayon très crispée.

Il a fallu modifier la tenue du crayon (cette satanée pince  « pouce/index » préconisée par certains),  pour arriver  à rendre  de la mobilité  aux doigts.

                      

 

 

Les résultats  furent en dents de scie  mais  Lyse s’est accrochée et elle a enfin obtenu son crayon d’or !Bravo Lyse, félicitations ! Tu peux être fière de toi !

              

 

Axel s’est passionné pour la rééducation de son écriture, il aimait venir, voulait tout savoir et était très  impliqué. Il a donc très vite modifié sa tenue de crayon qui lui procurait des douleurs au poignet et il a consciencieusement  fait les exercices quotidiens de rééducation, accompagné par une maman très impliquée. À ce rythme, en  5 séances l’affaire était réglée, avec  en prime une  belle progression du point de vue de la vitesse (passant de 174 à 220 lettres au BHK).

Toutes mes félicitations Axel !

 

Nathan a commencé la rééducation de  son écriture été 2017 en fin d’année de CP. Par manque  d’assurance, il retouchait beaucoup ses lettres, gommait très souvent. Son application le rendait très lent et les gommages successifs donnaient des cahiers un peu brouillons.

Après 7 séances, Nathan  a adopté  une bonne posture, le trait, plus sûr, est devenu  aussi plus rapide et il écrit  maintenant  à 37.2 lettres/ minute, soit une moyenne  plus élevée  que  la moyenne  exigée au CE1 !

Il est donc  reparti avec son crayon d’or et son diplôme qui attestent des progrès réalisés. Bravo Nathan ! Tes efforts sont récompensés !

 

 

 

 

Avec Aurélian nous sommes partis de loin. L’écriture était vraiment peu lisible, les cahiers brouillons ça donnait ça : (« confus », comme dit la maîtresse)

Aurélian n’était pas  non plus très heureux d’entamer une rééducation de son écriture mais  grâce au soutien sans faille de son père, une dose d’humour et de la persévérance, Aurélian a pris confiance, il est arrivé à de beaux résultats : son écriture est fluide et lisible, ses cahiers sont soignés et il a fait des progrès spectaculaires en orthographe avec de très bonnes notes en dictée ! Son écriture reste encore trop lente, il devra  s’entraîner pour progresser.Félicitations  Aurélian !

Antonin est un élève appliqué. Écrire le fait souffrir jusqu’entre les omoplates ! Le poignet est mis à rude épreuve lorsqu’il écrit , les doigts ne sont pas reste.

Je ne résiste pas  au plaisir  de vous montrer son cahier de rééducation

Mi-décembre nous avons fait le bilan de sa rééducation commencée en  mai 2017 (CM1) et terminée  en septembre. Antonin n’a plus mal dans les omoplates ni dans les doigts (le poignet mérite  encore d’être bien surveillé) et il suit le rythme de la classe sans problème. Bravo Antonin !

Lény a commencé  la rééducation de son écriture en fin de GS , une demande d’AVS est faite dans le même temps pour lui permettre de démarrer son CP dans les meilleures conditions possibles. Lény a beaucoup de mal à rester attentif et à gérer son hyperactivité. Ses parents sont très présents et l’encouragent  dans ses réussites.

L’année de CP s’est  bien passée, la lecture n’a pas posée de problème, l’écriture reste encore aujourd’hui coûteuse (Lény est très fatigable); les progrès sont incontestables mais  fragiles. Lény est reparti avec son crayon d’or et son diplôme !

Bravo Lény pour tous les efforts fournis et continue à bien tenir  ton crayon !

 

Thomas, 11 ans, commence  la rééducation de son écriture à la fin du 2ème trimestre de sa 6ème. Il est secondé par une AVS depuis le CM2  qui lui sert de secrétaire.

Multidys, il a différentes prises en charge : orthophonie, orthoptie, ergothérapie (l’apprentissage de la frappe au clavier est en cours mais  pas encore suffisamment  opérationnelle). Pour le moment il est donc sans ordinateur et doit écrire à la main lorsque l’AVS est absente mais c’est problématique  pour apprendre ses leçons car il n’arrive pas à se relire

Son objectif est très clair : écrire lisiblement.

Objectif atteint en 10 séances ! Bravo Thomas ! jugez plutôt :

 

Antonin, droitier, vient  au cabinet en avril  2017, il est alors en CE1. Il écrit vite et mal. Son écriture est très très irrégulière, la tenue de ligne  plus qu’aléatoire, le ductus de nombreuses lettres est à revoir. Tout cela est assorti d’une posture et une tenue du crayon qui lui procure des douleurs au poignet dès qu’il écrit  un peu longtemps.

En quelques séances Antonin est devenu un champion de l’écriture ! Une belle écriture soignée et rapide.Le Boss!

 

Nathan  est au  collège en classe de  4ème lorsqu’il entreprend sa rééducation de l’écriture  fin mars 2017, il a deux ans d’avance (12 ans). Tout le monde s’accorde  pour dire qu’il écrit mal:

Mais le plus embêtant est que  l’acte d’écrire lui occasionne des douleurs au poignet, dans l’avant-bras et le bras.

En 5 séances ( 23 mars  2017 – 13 juin 2017, soit à peine 3 mois) Nathan s’est approprié sa nouvelle tenue de stylo, les douleurs ont disparues et l’écriture est revenue régulière, bien posée sur la ligne, en voie de personnalisation.

Je l’ai revu en  séance  bilan  début novembre, rien à redire si ce n’est de mieux placer sa main gauche, de mieux gérer la marge de droite et d’introduire des abréviations mathématiques en prise de notes pour préparer le lycée.

Toutes mes félicitations !

 

 

 

Un très  joli parcours pour Antoine, je crois bien que c’est l’élève qui a eu le plus beau cahier de rééducation depuis que le cabinet est ouvert ! propre, l’espace  bien géré,  les  dates soulignées et les consignes appliquées.

En 7 séances Antoine (de mars à juillet 2017 ) Antoine s’est débarrassé de ses crampes (il exerçait  une très forte pression) et transformé son écriture. Il a aussi beaucoup gagné en vitesse même s’il doit encore s’améliorer de ce point de vue, passant de 35 lettres/minute à 41 lettres/minute. J’ai aussi  pu compter  sur  les compétences de sa maman avec qui nous avons formé une équipe gagnante! Je lui laisse le mot de la fin :

« Merci pour tout, pour la rééducation (votre patience, vos encouragements), Antoine se sent bien mieux aujourd’hui, vous avez su le valoriser !

Merci pour avoir diagnostiqué les troubles neuro-visuels la première fois que vous avez vu Antoine, que personne n’avait remarqués et que ce soit pris en charge par l’orthoptiste…

Antoine a un super diplôme et il l’a apporté pour le montrer à l’école.

Merci encore – Antoine et Isabelle sa maman. »

Erwan arrive au cabinet en mars 2017. Sa rééducation se déroule jusqu’ en juin 2017  alors qu’il est en 5ème. Son écriture s’était fortement dégradée  au passage en 6ème. S’il  va vite, il est illisible; s’il ralentit il n’arrive pas  à finir ses évaluations, n’a pas le temps de se relire.

A cela s’ajoutent des douleurs  aux phalanges, des difficultés  à se relire et des points en moins de la part de certains professeurs qui peinent  à le décrypter.

Malgré ses difficultés avec  l’écriture, Erwan est un bon élève, particulièrement en math; capable de praxies très  minutieuses (il peint des figurines Warhammer avec  beaucoup de précision).

Du point de vue de sa rééducation, Erwan a été très pragmatique et efficace : en séance il  teste. Si ça lui facilite la vie, il adopte dès le lendemain en classe (sans s’embarrasser des exercices-maison puisqu’il  s’entraine en classe 6h par jour). Très vite, les douleurs disparaissent, l’écriture se transforme, elle se personnalise. Bilan début octobre, après  1 mois 1/2 de classe (4ème), nous peaufinons quelques lettres et nous procédons  à la remise du diplôme !

Bravo Erwan!

 

 

Thomas est un jeune homme de 16 ans, élève de 2nd lorsqu’il  se rend  à mon cabinet pour la première fois. Suivi dès la naissance par un neurologue pour des problèmes sérieux, le médecin a prévenu la maman que Thomas n’écrirait jamais et qu’il lui faudrait utiliser l’ordinateur. En effet, dès le CE1 Thomas est illisible, il  est suivi par des ergothérapeutes, à la fois pour lui apprendre la frappe au clavier  où il se révèle très performant et à la fois  pour travailler la motricité fine car Thomas est aussi dyspraxique. Tout au long de son parcours Thomas a essayé de progresser  en écriture : 2 ans de graphothérapie , un suivi en psychomotricité mais les résultats ne sont pas au rendez-vous bien que leur travail  à sans doute facilité le mien.

Voici un échantillon de ses écrits avant rééducation :

Thomas a un très bon niveau scolaire mais toujours beaucoup de difficultés avec l’écriture. En effet, à la première séance je constate  que Thomas n’arrive même pas  à déplier et plier son pouce…

Nous avons donc beaucoup travaillé la  motricité fine (gym des doigts) et cela a porté ses fruits. Chaque étape  a demandé beaucoup d’efforts  à Thomas mais ses progrès l’ont encouragé à poursuivre.

 

Ce fut une rééducation longue (11 séances) mais aujourd’hui Thomas tient son stylo correctement et il est capable d’écrire lisiblement en plus de la frappe au clavier. Thomas a donc maintenant deux flèches à son arc.

Écriture en autonomie

 

Écriture au cabinet

 

 

 

 

Un grand Bravo à Thibaut qui s’est vraiment investi dans sa rééducation. Thibaut est gaucher, son écriture avant rééducation était très anguleuse, de dimension très irrégulière avec de nombreux arrêts et des lettres mal formées. »Il a réalisé des progrès considérables en écriture » m’a écrit sa maîtresse de CM2
Bonne continuation en 6ème Thibaut !

Avant/Après 8 séances

 

 

Walid  avait une tenue de crayon très crispée et  le poignet en abduction. Après 4 séances Walid repart avec les  bons points de repères : tenue  du stylo correcte, poignet dans  l’axe de la main, fluidité du geste . Je fais confiance  à sa maman qui  fait l’instruction  à la maison pour consolider tout cela à la rentrée. Bravo !

Voici une rééducation dont je suis particulièrement fière car avec Théo nous partons de loin !  Voici  un échantillon de son écriture avant rééducation:

Théo est un jeune de 15 ans, très discret,très émotif et très anxieux. Il a eu des problèmes de santé à la naissance qui lui occasionnent des tremblements essentiels qui s’intensifient avec le stress, ce qui n’est pas évident à gérer pendant l’acte graphique.

Peu à peu Théo a pris confiance dans sa capacité  à réussir, il m’a aussi accordé sa confiance et les tremblements se sont nettement estompés. Dyspraxique, on lui a préconisé l’ordinateur dès  le CM2 mais ça ne lui a pas convenu. Théo  écrivait donc  à la main  (soulagé par  son AVS) , mais c’était très peu lisible et cela lui occasionnait des  douleurs très intenses dans les doigts. L’utilisation d’un manchon a miraculeusement  fait disparaître ses douleurs (ce que je ne m’explique pas, mais c’est la réalité). En avril,  il  a réussi un exploit ! il  a écris 1 page de cours  recto-verso (son AVS l’a soulagé  à deux petites reprises seulement) !

Je viens de le recevoir en séance bilan, nous avons  revu  deux ou trois détails, mais les acquis sont solides. A son rythme, il peut écrire plus longtemps, des quantités  plus  importantes, de façon lisible, en toute autonomie.

Bravo Théo! Toutes mes félicitations. Voici sont avant/après :

Amaury peut être très fier de son travail. Ses cahiers étaient mal tenus, son écriture chaotique due en partie à sa tenue de crayon très particulière avec les doigts IV et V en extension et le crayon pincé entre le pouce et l’index (je prépare un article sur ce sujet pour tenter de faire  contrepoids  à cette idée communément répandue qu’un stylo  est tenu pincé entre ces deux doigts… NON, NON et NON ! la pince se fait entre le pouce et le majeur, qu’on se le dise !).

Aujourd’hui Amaury a des cahiers bien tenus (sous le contrôle de sa maman), son écriture est tout  à fait lisible et il n’a plus  mal en écrivant alors qu’il se plaignait de douleurs qui partaient des doigts  jusqu’à l’épaule. Il est « super content »  et moi aussi.

Au tour de Lino de terminer son année de CM2 en beauté avec  une belle écriture. Lino doit encore s’entraîner  à écrire plus vite pour  la 6ème, il a une bonne stratégie de copie qu’il lui faut  appliquer en toutes circonstances.

Bravo Lino !

 

Erwan est un garçon  qui a commencé sa rééducation pendant les vacances d’été avant son entrée en CE1, il était alors âgé de  6 1/2 ans (il est de fin d’année). Il est venu car il se plaignait de douleurs au poignet, son écriture était lente et coûteuse. Erwan a travaillé très sérieusement toute son année scolaire (soit  10 séances), aujourd’hui il tient bien son stylo, il écrit lisiblement, mais encore trop lentement. Il est plus rapide qu’en début d’année (Erwan est passé de 14.35 l/min à 27.5 l/min) mais c’est insuffisant pour le CE2, il faudra certainement  envisager des aménagements en classe pour  alléger les quantités d’écrits et lui laisser le temps de se perfectionner. Erwan est reparti avec son diplôme, fier de lui et content de s’arrêter, une pause s’impose. Bonnes vacances !

 

Il faut saluer le travail de Sacha qui a travaillé  avec constante et persévérance. Nous avons commencé mi-octobre de son année de CE2 et terminé début mai. Nous  avons fait le bilan début juillet. Voici l’évolution de Sacha  à travers ses différentes évaluations trimestrielles. Les progrès en écriture sont REMARQUABLES !

Sacha avait mal aux doigts et au poignet, il avait beaucoup de mal  à  respecter le lignage, l’écriture était lente et laborieuse. Les oublis de lettres et les erreurs orthographiques étaient fréquents en copie, la concentration difficile.

Aujourd’hui son écriture est fluide, Sacha  a une belle écriture et il s’est complètement approprié  la bonne stratégie de copie qui consiste  à lire avant d’écrire et  à se dicter intérieurement ce qu’il est  en train d’écrire.

Il est donc reparti avec son diplôme.Bravo Sacha !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chloé est scolarisée  à l’école internationale de Luxembourg. En classe, elle écrit en anglais en lettres scriptes comme tous  ses camarades. Chloé  a suivi son CP en France et a donc appris à écrire en lettres cursives ce que sa maman entretien au quotidien puisque c’est elle qui assure l’enseignement du français à la maison. Chloé gauchère, avait une écriture lisible mais  lente.

Après  5 séances elle a gagné en fluidité, elle a automatisé la posture, la tenue du crayon et gagné en vitesse. Elle peut et doit encore progresser (levers de crayon , augmenter sa mémoire de travail pour gagner en efficacité lors de la copie) . Nous avons cependant mis fin  à la rééducation car je sais pouvoir compter sur  sa mère et sur elle-même. En 5 séances elle est passée d’une écriture calligraphique  à une écriture en voie de personnalisation. Bravo Chloé !

Avec Nicolas et sa maman nous avons formé un trio de choc, du travail sérieux en continu qui a porté ses fruits. En 7 séances  Nicolas a obtenu une belle écriture lisible et fluide alors qu’il était illisible auparavant et qu’il était parfois sanctionné par des points en moins à cause de ce manque de lisibilité.Bravo Nicolas !

Eliot a été diagnostiqué dysgraphique en CM1 (BHK: -2.4 ET) . Il se plaignait d’avoir mal à la main et au poignet. Son écriture était peu lisible et lente. Le bilan réalisé en CM2 a donné lieu à une rééducation en ergothérapie et l’ordinateur a été introduit en classe fin CM2.En 6ème il prend donc ses cours à l’ordinateur mais lorsqu’il doit écrire à la main, les douleurs sont toujours là. Après 7 séances de rééducation de l’écriture au cabinet, Eliot n’a plus mal, son écriture est lisible, il arrive à prendre les cours de français en intégralité. Il peut donc maintenant alterner ordinateur et écriture manuscrite selon ses besoins (et selon les exigences en terme de vitesse).Bravo Éliot !

Voici les résultats de Joris qui doit encore améliorer des stratégies de copie  pour gagner en vitesse.

Clarisse a le problème strictement  inverse de celui de Quentin. L’une écrit  trop vite tandis que  l’autre n’accède  pas à la vitesse suffisante malgré une  bonne fluidité après 8 séances. L’un et l’autre ont restauré une tenue de crayon convenable et sont devenus lisibles.C’est perfectible dans les deux cas mais  nous avons décidé d’arrêter là et de revenir  peut-être  en session de perfectionnement si le besoin s’en fait sentir. Un étape de franchie ! Bravo!

Louane tenais  bien mal son stylo, elle se plaignait d’avoir  mal dans la main, dans le bras et jusqu’à l’épaule !

Bravo  à Louka qui en seulement 4 séances a retrouvé une belle écriture !

Flavie gauchère, est venue au cabinet parce qu’elle voulait personnaliser son écriture, elle a toujours eu une belle écriture et cela, malgré une tenue de crayon très crispée et une posture vraiment  inconfortable!  Flavie entre autre,inclinait la feuille dans le mauvais sens . Après  4 séances, Flavie a complètement corrigé sa prise du crayon, le pouce a retrouvé sa mobilité.Bravo Flavie !

Bravo Bastien ! Son travail régulier a payé, l’écriture est OK, il lui faut maintenant, au-delà du geste, améliorer ses stratégies de copie.

Éléa n’est pas venue en rééducation pour  améliorer son écriture mais parce que, exerçant trop de pression sur son annulaire avec le crayon, un durillon s’y était formé. J’entends  beaucoup parler de cette fameuse « bosse de l’écriture » comme quelque chose de « normal ». Nous avons rétabli une bonne tenue et allégé la pression. L’annulaire pendant ce temps est resté bien tranquillement  à sa place (recroquevillé dans la paume) et le durillon est en passe de disparaître complètement.Éléa fait maintenant des essais de personnalisation de son écriture avant  son entrée en 6ème…mais c’est une autre histoire.

 

 

 

 

 

 

diplome-alexanediplome-noahadriendiplome-lucas

Samuel  CE2 : AVANT/APRÈS

samuel-avant-2      samuel-apressamuel-avant-4

samuel-apres3

 

diplome-2eme-versionphoto-diplomediplôme Joseph

diplomeAdamdiplomeLéodiplôme AxelJeanAVAPCorentin AVAPTomAVAPdiplôme Charlesdiplôme Charlesdiplôme Matthieudiplôme Marceaudiplôme OlivierAugustinLéoAlbinAlexandre

Victor

Enzo, 10 ans, TDAH , avant rééducationnaudet avantAprès seulement 3 séances ! Encore bravo Enzo !

naudet 3 séances

 

Anne-Sylvie , adulte devant présenter un concours pour lequel l’écrit est d’abord jugé par son aspect avant même de l’être par son contenu.En l’état sa copie n’était même pas corrigée.

avant rééducation

Après  seulement 3 séances:

devoir sur table condition concours après 2 séances

TRISTAN, 13 ans, 5 séances de rééducation.

Avant:

Tristan 5ème avant                                Après:

Tristan écriture après rééducation

 

alec

Enzo, 6 ans, avant/après

Enzo, 6 ans, avant/après

 

 

Clément, 9 ans 1/2, avant/après

Clément, 9 ans 1/2, avant/après

cahier CE1 Raphaël avant rééducation

Raphaël. CE1. EIP- Avant rééducation

 

 Raphaël- CE1- EIP. Après rééducation

Raphaël- CE1- EIP.
Après rééducation

 

Écriture de jaques avant rééducation - dysgraphique -CE2

Écriture de jaques avant rééducation – dysgraphique -CE2

Écriture de Jaques 7ème séance - CE2 - Dysgraphique.

Écriture de Jaques 7ème séance – CE2 – Dysgraphique.

 

pour aller plus loin:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire