Journée Nationale des Gauchers

journée mondiale des gauchers

Il y a encore aujourd’hui

de nombreuses idées fausses les concernant !

« Il shoote du pied gauche et pourtant il écrit de la main droite ! » : Rien d’anormal, en effet la latéralité est rarement homogène, on a une latéralité pour le pied (pied d’appel), une pour l’œil (regardez dans un kaléidoscope), une pour l’oreille (sur quelle oreille placez-vous le téléphone portable?) et une pour la main. Lorsqu’on dit de quelqu’un qu’il est gaucher, on ne parle que de sa dominance manuelle.

« Il écrit comme un gaucher » est presque devenu une évidence, c’est-à-dire que l’on considère « normal » le fait de tordre le poignet et d’écrire au-dessus la ligne d’écriture. Certainement à son corps défendant, Barack Obama sert de caution pour que perdure cette posture.

Non, les gauchers ne sont pas obligés de souffrir (parce qu’écrire longtemps dans cette posture est inconfortable à moyen terme et provoque des douleurs dans le poignet). Droitiers et gauchers ont la même posture, le poignet et la main dans le même axe pour éviter les tensions et l’avant-bras parallèle au bord de la feuille, positionné sous la ligne d’écriture. Une différence toutefois et de taille !, le droitier écarte le coude de son buste pour écrire tandis que le gaucher le rapproche, c’est pourquoi il faut IMPÉRATIVEMENT pencher la feuille (à gauche pour les droitiers, à droite pour les gauchers).

« Les gauchers écrivent salement » …. seulement s’ils tiennent leur stylo avec le poignet tordu ! Dans ce cas en effet ils cachent leurs écrits, font des bavures puisque la main (ou le poignet) frotte dessus. Si la posture est bonne un gaucher peut utiliser un stylo plume sans aucun problème. Mais l’habitude de tordre le poignet et de placer la main au-dessus de (ou sur) la ligne d’écriture se rencontre aussi chez les droitiers ! En effet, certains enseignants, croyant bien faire, exigent que la feuille soit placée perpendiculaire au bord de la table, le buste empêche alors que l’avant-bras se positionne parallèlement au bord de la feuille, la seule solution est alors d’écarter le coude et de placer la main au-dessus !

« Il faut écrire les modèles à droite pour les gauchers » …. ou comment prendre le problème à l’envers. Si l’avant-bras est placé convenablement sous la ligne d’écriture (cf supra), il n’y a aucune raison de faire différemment des droitiers. De plus, faire un modèle à droite empêche l’élève d’avoir une bonne gestion de l’espace feuille.

« Les gauchers écrivent en miroir ». Les enfants qui écrivent en miroir ne sont pas forcément gauchers. Avant 6 ans c’est surtout signe que l’enfant n’est pas encore bien latéralisé. Mais il est vrai que de nombreux gauchers ont cette capacité à écrire en miroir même à l’âge adulte (mais de façon consciente)

« Les gauchers donnent des coups de coude lorsqu’on est assis à côté d’eux » C’est vrai et c’est bien involontaire de leur part, d’où l’importance de les placer à gauche d’un droitier ou à droite d’un gaucher. Pour leur confort pensez en classe à les placer dans les rangées de gauche, particulièrement si leur œil directeur est à droite, cela leur évitera des torsions du cou.

Laisser un commentaire