Latéralité – Latéralisation – Relatéralisation

La latéralisation est un processus qui permet à l’enfant, au travers de multiples expériences sensorielles et motrices, d’acquérir sa latéralité c’est à dire le choix de sa main dominante.

Ce processus ne concerne pas uniquement la main, il concerne aussi le pied, les yeux et les oreilles.

Chaque personne n’a pas forcément une latéralité homogène, on peut avoir l’œil droit directeur et être gaucher. Ce processus s’élabore au gré de multiples facteurs: sociaux, culturels et psychologiques (identification à un parent le plus souvent)

Entre 3 et 6 ans, il est normal d’observer des changements transitoires d’une main ou d’une autre.

La latéralité s’acquiert généralement autour des 6-7 ans. Elle joue un rôle primordial dans l’écriture.

Un enfant mal latéralisé va avoir plus de difficultés pour apprendre à écrire. En rééducation on peut être amené à  relatéraliser. D’où l’importance, en maternelle, de multiplier les expériences motrices et sensorielles, travailler la motricité fine pour que la main dominante coïncide avec celle  qui tient l’outil scripteur.

C’est un préalable à l’apprentissage de l’écriture manuscrite.

Quel que soit sa latéralité, la tenue est identique.

Par contre, le maniement de l’outil scripteur diffère puisqu’un gaucher rapproche son coude du corps quand un droitier l’écarte .Voilà aussi pourquoi il est nécessaire qu’un gaucher penche sa feuille davantage qu’un droitier, cela lui permet de dégager son coude.

tenue identique droitier gaucher

 

image empruntée :http://www.faber-castell.ca/50342/Produits/Apprendre-en-samusant/Pdagogues/Apprendre-crire-avec-systme/Droite-ou-gauche/splrn_index1.aspx

Pour aller plus loin sur ce sujet :

Laisser un commentaire